Mes amis et moi

Le graphisme sous toutes ses formes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Vote BoosterForum
Pour faire connaitre notre forum ICI
Vote référencement
mesamisetmoi
Mesamisetmoi
Pour faire connaitre notre forum.
Collective art le film
Le film du collective art 115 en musique ICI
On attend vos votes
Duel Agathe vs Dolce votez ICI FO2W Pirates votez ICI
Le rappel du jour
Le défi graph du jour 22/05 un render par jour Le nouveau est ICI
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Kate Tomato Queen
Concours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap Vote_lcapConcours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap Voting_barConcours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap Vote_rcap 
dolce
Concours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap Vote_lcapConcours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap Voting_barConcours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap Vote_rcap 
inuit
Concours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap Vote_lcapConcours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap Voting_barConcours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap Vote_rcap 
jaja
Concours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap Vote_lcapConcours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap Voting_barConcours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap Vote_rcap 
agathe
Concours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap Vote_lcapConcours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap Voting_barConcours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap Vote_rcap 
aurore@
Concours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap Vote_lcapConcours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap Voting_barConcours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap Vote_rcap 
gaspard
Concours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap Vote_lcapConcours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap Voting_barConcours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap Vote_rcap 
Papymouzo
Concours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap Vote_lcapConcours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap Voting_barConcours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap Vote_rcap 

Partagez
 

 Concours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dolce
@dmin
@dmin
dolce

Balance Separation Concours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap Empty
Separation Concours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap Empty
Age : 51
Messages : 17249
Activité : 26382
Separation Concours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap Empty

Concours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap Empty
MessageSujet: Concours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap   Concours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap EmptyVen 8 Nov - 1:49


Récap concours de poésie


Véro #1

La femme transparente


Soleil de plomb
Sous le ciel bleu
Dans un brouhaha
Se pressent et se croisent
Les passants recherchant
Un coin d'ombre
Un souffle de vent
Assise sur le parvis
Elle regarde
Elle est là
Ces vies elle les voit
La sienne elle la combat
Le passé le futur
Ces mots n'ont plus de sens
Des mots que ces gens là
Suivent au gré de leurs pas
Lumière dorée souffle plus vif
Dans un tourbillon
Les feuilles rouges et dorées
Brunies par les saisons
Sur le sol s’amoncellent
Créant un doux tapis
Sur lequel se croisent
Se pressent ou se baladent
Des citadins fermés
Des familles enjouées
Elle regarde
Elle est là
Ces vies elle les souhaites
Dans son coeur dans sa tête
Et eux ne profitent pas
C'est naturel tout ça
Flocons dansants
Au gré d'un vent piquant
Décembre recouvre de blanc
Les traces des passants
Dans la rue ils se meuvent
Sans tarder
Sans parler,sans regard
Allant vers les lumières
Des vitrines promettant
Des fêtes scintillantes
Pour combler tous ces gens
Elle regarde
Elle est là
Mais elle meurt dans le froid
Elle aussi enfin
Va poursuivre son chemin
Va quitter ce trottoir
Ce petit isoloir
Où seule parmi la foule
Elle sent ses larmes qui coulent
Elle va vers la lumière
Tenter malgré la fièvre
De toucher de la main
Les rêves de ces humains
Tiédeur du joli vent
Le cuicui des oiseaux
Accompagne le printemps
Qui ouvre grand les bras
Aux amours naissants
Aux sourires des amants
Ses yeux se sont fermés
Pour toujours à jamais
Depuis elle n'est plus là
Son âme s'est envolée
Loin de cette foule
Qui jamais ne saura
Ne se tracassera
Mais où est donc "la vieille"
Vaincue dans son sommeil
Qu'une vie à pris fin
Poursuivant son destin
Isolée et perdue
Morte en pleine rue
Masquée par la cohue


Véro #2

Conjugaison de la foule



La foule est un jeu
Jeu de mots
Jeu de nous
Nous entrons dans le jeu
Nous fondants dans les je
Que la foule fait de nous
Je unique
Je multiples
Nous sommes tous la foule
Peuplée de tous ces nous
Somme de je et de tu
Ces jeux de tous les je
Vous lient à tous à nous
Tous étant dans la foule
Forts et solides ensemble
Et quand redevenus je
Isolés et perdus
Tant de je solitaires
Dans les yeux de ces nous
A vous sur cette terre
Moi je vous dirais que
Ne soyons plus solitaires
Resterons tous dans le jeu
Unis et solidaires

_____________________________________________________________________________

Agathe #1

Solitude à deux.


Spectateur immobile
De cette foule compacte qui se presse, se hâte
Se bouscule puis se disperse
A l'entrée des tunnels.
Tant de destins se touchent, se croisent, s'ignorent.
Le quai se vide peu à peu,
mais le voilà
Du même couloir
L'homme arrive avec son cabas,
Comme chaque jour,
A la même heure.
Il pose son sac,
Il l'ouvre,
Et en sort un petit chien noir.
Il gambade autour de son maître,
Mais celui-ci le gronde,
Comme chaque jour,
A la même heure.
Alors le chien s'assied
Et attend.
Une nouvelle marée humaine
Envahit,
peu à peu,
le quai.
Au loin, le grondement sourd du métro,
Qui rapidement s'amplifie,
Se mêlant au brouhaha ambiant.
Le chien regarde l'homme,
Avant de se faufiler dans le sac
Que son maître referme
Pour la suite du voyage.
La rame arrive,
M'empêche de voir les voyageurs
En partance.
Je reviendrai demain,
Comme chaque jour,
A la même heure.

______________________________________________________________________________

Felix #1

"Foule solitude"


Viens,
Foule ma solitude,
Regarde...

Je suis seul
Dans cette foule
Qui devient mon linceul.
Je suis seul
Et je roule
Comme la vie qui s'écoule.

Foule,
Foule-moi, défoule-moi,
Foule quand,
Foule quand de ma solitude
Tu es la cause,
Ma solitude m'indispose

Felix #2

Solitude certitude



Ma solitude
Est devenue ma seule certitude.

Elle est faite
De vides et de sens,
De bruits et d'absences,
De Nords et d'errances.

Dans cette foule si dense,
Dans cette foule qui danse,
Qui m'envoie valser en trois temps,
Qui m'envoie penser dans le vent.

Solitude, certitude,
Ne sont qu'une même habitude,
Qui me rendent la vie moins rude,
Le temps d'une vie de temps en temps.


Felix #3

Le fool et la foule


La foule
Qui refoule
Et me saoule
Humaine houle, inhumaine foule.

Porte-moi,
Emporte-moi,
Prends-moi dans tes bras,
Ma solitude est là,
Avec moi,
Prends-là aussi dans tes bras,
Où laisse-la, ici bas.

Tout me va,
Je suis un seul humain,
Sans aujourd'hui ni demain,
La foule à portée de main,
La solitude me va si bien.

______________________________________________________________________________

Cori #1


Depuis longtemps déjà , la vieille dame
Ne parcourait la vie de que mémoire
De son fauteuil, elle arpentait
Les marches de ses souvenirs
Comblant ainsi les heures

Depuis peu , elle ne se souvient plus
De ce qu’elle savait hier
Ni qui sont tous ces gens
Qui viennent lui sourire
Les mots aussi parfois se dérobent
La privant même de dire
Cette peur, cette angoisse qui l’habitent

Bien que là, la vieille dame est ailleurs
Infiniment seule dans  son corps immobile
Elle cherche désespérément des traces
Des repères d’un véritable passage
Elle perd le sens des heures
Le sens      gens
  sens  des choses
Le          des mots
Le                mots
Le                mo
Le                m
Le
L

Cori #2

Avez-vous déjà vu
Vous qui savez pleurer
Cette sphère de silence
Cette zone en creux
Qui suit à mesure
Les pas de l’homme seul

Voyez-vous qu’où il aille
Elle ferme l’espace
Il ne se déplace pas
C’est elle qui le déporte
Ouvre-t-il une porte
Qu’aussitôt elle s’installe
Elle lui suffoque le coeur
Lui amortit le geste
Et ternit son regard .

Cori #3

Vous la foule
Des moi à ta place
Des si j’étais toi
Des te rends-tu compte
Des voilà ce que tu devrais faire
Des on ne t’a pas appris comme ça
Des que va-t-on dire
Des jamais, des toujours
J’entends derrière vos phrases
La  frayeur des faux pas
Tapie sous mots en "faut pas"
Vous m’espérez semblable
Afin d’être parmi vous
Vous m’offrez le sentier
Et puis les garde –fous
En protectrice
Vous tendez votre hier
Dans des verres déjà bus
Mais  le mien est à boire


Ne craignez pas pour moi
Vos rails me rassurent
Rectilignes et solides
Ils se repèrent de loin
La traverse me tente
Cette pièce  oblique
Qui maintient la distance
Si mon chemin sinue
Je ne vous perds pas de vue.
____________________________________________________________________________


Sarahetjade #1

la solitude est une prison
où les larmes vont à foison.
tel un paysage neigeux,
le silence règne en maître.
on se contente de peu
pourtant on voudrait renaitre.

puis viens la foule,
elle nous chamboule,
nous laissant l'espoir
d'une nouvelle histoire.

Sarahetjade #2

la foule , cette goulue
aujourd'hui m'a mordue.
telle un vampire,
oh surprise!
mon sang a réchauffé.

je ressens son emprise
bénéfique et désirée,
mettant en mon coeur
un oubli de la peur.

je n'aurais jamais cru un tant palpitant
instant de bonheur me prenant,
sans me brusquer et amicalement,
elle a su m'apprivoiser.

______________________________________________________________________________

Jaja #1

Seul dans la foule


Un acrostiche , un exercice pas facile  , intitulé "seul dans la foule"

Seul dans la foule, je suis  une ombre qui se déroule
Emporté par le flot du tumulte et du chaos  
Une lueur diffuse qui se propage et s’amuse
La lune reste le  seul témoin de mes errements lointains

Dans la nuit profonde comme venant d’un autre monde
Ambiance irréelle, bercée de souvenirs diffus et partiels
Noué comme une pierre, je me promène et j’erre
Seul comme une ombre surgissant de la pénombre

Les bruits de la nuit sont les témoins de mes cris
A perte de vue  il n’y a que  désolation et paysages nus

Frigorifié par le vent, j’avance à pas lents
Ombre émouvante dans la nuit inquiétante
Un être parmi les autres, un diable, un apôtre
La solitude n’existerait pas, je n’y crois pas
Emporté par la foule,  je perds peu à peu la boule

______________________________________________________________________________


Adeline #1



Après la foule, le bruit, l’agitation,
Je n’aspire qu’à ces moments de solitude
Elle me comprend, m’apaise, me soulage
Elle est grande dans le sens noble du terme.
La foule m’étouffe et m’essouffle
La solitude me rend mon oxygène
L’épure, afin que le lendemain,
Je puisse reprendre un bain … de foule …






---------------------------------------------------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bienvenue sur Maem !!!
Merci à toi de t'être inscrit sur le forum. Bonne visite ¤ Dolce

Revenir en haut Aller en bas
http://mesamisetmoi.forumactif.com
 

Concours de poésie #2 "La foule ou la solitude" Le récap

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» cent ans de solitude. (monet, terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mes amis et moi  :: Le coin discussions :: La poésie des mots et des images-